Toi et moi a Quebec

Après Montréal, nous sommes allés passer une semaine à Québec pour visiter la capitale de la province du même nom.

Le Vieux-Québec

Lors de notre semaine à Québec, on logeait chez un Couchsurfeur. On se trouvait dans la partie haute de la ville, non loin du Vieux-Québec, la partie touristique.

Québec est la seule ville d’Amérique du Nord à être fortifiée. Ce sont les Français qui ont construit les fortifications de la ville pour se protéger des Anglais. Les Fortifications de Québec sont inscrites comme Lieu Historique National et sont aussi au Patrimoine Mondiale de l’Unesco. Nous n’avons pas pu les « visiter », elles « ferment » en hiver. On a quand même pu en parcourir une partie en grimpant sur les monticules de neige.

À l’intérieur des fortifications, se trouve une grande partie de la vieille ville. Il y a des commerces et restaurants tout au long des rues, c’est très « Européen ». Ça me fait énormément pensé à Édimbourg en Écosse. Il y a une grande colline, appelée le Cap Diamant (en fait, c’est du quartz), en pleine ville, et un château à son pic.

vue-quebec

Le château Frontenac est un hôtel datant de 1893. De grandes personnalités y ont séjourné et c’est l’hôtel le plus photographié au monde. Nous sommes entrés au rez-de-chaussée, il y a un salon, un café, des magasins d’art, etc. Et il y avait une exposition gratuite sur Son Altesse Sérénissime la Princesse Grace de Monaco. Le château fait un peu penser au château de Dracula.

Un pied du château, la Terrasse Dufferin a été construite en bord de falaise, profitant de la magnifique vue sur le Saint-Laurent.

Depuis cette terrasse, on peut prendre un funiculaire ou des escaliers pour descendre la falaise et se rendre dans la basse ville. Entre le pied de la falaise et le Saint-Laurent, on trouve le quartier du Petit Champlain avec une grande rue piétonne.

Ou alors, depuis la Terrasse Dufferin, on peut aussi prendre des escaliers appelés Les Marches du Gouverneur pour remonter le long du Cap Diamant jusqu’aux Plaines d’Abraham.

Les plaines d’Abraham

Une fois les marches montées (environ 350), on arrive sur les Plaines d’Abraham qui constitue le Parc-des-Champs-de-Bataille. Ce parc se nomme ainsi, car il y a eu une bataille entre les Français et les Anglais. Celle-ci n’a duré qu’une vingtaine de minutes, pour aboutir à une victoire des Anglais.

On y est allés plusieurs fois pour se balader dans les sentiers de neige à côté des promeneurs en raquette ou des sportifs à ski de fond.

On est ensuite revenu pour visiter la Citadelle, un édifice unique en Amérique. Construite sur le modèle Vauban, elle fut bâtie par les Anglais pour se protéger d’un côté des Français, et de l’autre des Américains. Depuis de nombreuses années, c’est la base du Royal 22e Regiment, le seul régiment 100 % francophone de l’armée canadienne. C’est aussi une résidence secondaire du représentant officiel de la reine d’Angleterre au Canada.

Non loin des Plaines d’Abraham, on peut visiter le Parlement du Québec. On n’a malheureusement pas pu le visiter, car on était à Québec pendant la semaine de vacances scolaires, toutes les visites étaient complètes.

parlement-quebec

L’histoire de cette ville est particulièrement intéressante, tout autant que l’histoire du peuple Québécois. Nous avons pu en apprendre plus grâce à la visite du Musée de la Civilisation à Québec.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :