Escapade d’une journée à Ayutthaya en Thaïlande

Ayutthaya, ancienne capitale de Thaïlande

Ayutthaya ou Phra Nakhon Si Ayutthaya, son nom complet, a été fondée en 1350 par Ramathibodi Ier. C’était alors la capitale du pays, mais elle fut détruite en 1767 par l’armée birmane.

Ayutthaya, Thailande

[Toi] – J’ai visité la ville d’Ayutthaya en 2012 avec une amie lors de mon semestre universitaire à Bangkok.

Comment aller à Ayutthaya et comment visiter la ville ?

Lors de notre visite, nous sommes allées à Ayutthaya en train depuis Bangkok (1h30 de trajet). Arrivées à la gare nous voulions louer des vélos pour visiter la ville (souvent proposer et recommander par les guides touristiques) mais la chaleur nous a découragées.

Des nombreux tuk-tuks ou pick-ups sont présents sur le parvis de la gare et proposent de vous conduire pour la journée pour visiter les différents temples ainsi que vous emmenez dans un restaurant pour déjeuner le midi. Après négociation, nous avons succombé au charme d’un chauffeur, qui parlait français en plus, et nous avons pu bénéficier de ses services pour la journée pour seulement 600 baths (15 euros).

Le parc historique d’Ayutthaya

Déclaré site du patrimoine mondial de l’Unesco en 1981, le parc est constitué de ruines et d’anciens temples avec au total une quinzaine de lieux de visite. Il faut donc prendre la journée pour faire le tour.

Les lieux de visite à Ayutthaya

Mr. Noi, notre chauffeur de tuk-tuk, nous a conduit à travers Ayutthaya pour visiter les différents temples et ruines et nous a conseillé un très bon restaurant au bord du fleuve Chao Phraya. La plupart des temples sont payants, mais l’entrée ne coûte que 50 baths (1,20 euros).

Wat Phra Phanan Choeng, le monastère

Notre premier arrêt était le Wat Phra Phanan Choeng ou aussi appelé Wat Yai Chai Mongkhon, le temple le plus intéressant de la ville et le mieux entretenu. C’était en premier lieu un monastère pour les moines qui étaient revenus après avoir étudié au Ceylan (aujourd’hui Sri Lanka) et il dispose du plus grand Chedi (monument commémorant la mort de Bouddha) de la ville, visible à des kilomètres. On y trouve aussi un bouddha couché comme à Wat Pho à Bangkok.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Wat Phanan Choeng Worawihan, le centre de commerce

Nous sommes ensuite allées au Wat Phanan Choeng Worawihan. Ce lieu était un des grands centres de commerce, où les populations faisaient leurs courses alimentaires et autres. L’intérêt principal de ce temple est une grande statue de Bouddha assis en méditation.

Wat Maha That et sa tête de Bouddha

Ensuite, Mr. Noi nous a conduites au Wat Maha That. Ce temple, entièrement en ruine montre la détermination des Birmans à piller la ville. La particularité de ce temple est la tête de Bouddha qui sort des racines d’un arbre, elle fait un peu plus de 40 cm de hauteur. C’est une des choses les plus photographiées de toute la Thaïlande. Le reste du temple est en état de ruine, c’est un vaste champ de briques rouge et de statues décapitées, mais c’est agréable de s’y promener.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Wat Ratchaburana et la crypte

Très proche de ce temple, se trouve Wat Ratchaburana. Par manque de temps, nous ne sommes pas allées le visiter, mais nous avons pu l’admirer sur la route. Malgré les ruines, il y a deux tours encore debout et des gravures en pierre du même style que dans le temple d’Angkor Wat au Cambodge. Dans une des tours se trouve une crypte qui peut se visiter. Jadis, elle contenait la dépouille mortelle du fils du roi ainsi que plusieurs objets précieux et statues qui ont été récupérés pour être exposés au Musée Chao Sam Phraya d’Ayutthaya.

Wat Chai Watthanaram, le plus connu

Avant de continuer les visites, nous nous sommes arrêtées pour déjeuner et puis nous sommes partis en direction du Wat Chai Watthanaram. C’est un des plus célèbres temples bouddhistes d’Ayutthaya. Malheureusement, lorsque j’y étais en 2012, le temple était en restauration, nous n’avons donc pas pu le visiter.

Wat Lokayasutharam, le Bouddha couché

Pour continuer nos visites, nous sommes allées voir Wat Lokayasutharam. Il s’agit ici d’un grand bouddha couché en ciment dont la tête repose sur une fleur de lotus. Vêtu d’un voile jaune/or, le bouddha fait 7 mètres de long et 8 mètres de haut. Ce lieu sacré est un lieu de pèlerinage célèbre en Thaïlande.

Ayutthaya est d’ailleurs un lieu de pèlerinage en lui-même… Je suis moi-même partie en retraite d’une semaine dans cette magnifique cité pour préparer ma communion (catholique) lorsque j’étais enfant et que je vivais à Bangkok avec mes parents.

Bophit de Mongkol Phra Viharn, le palais

Après cela, nous avons visité Bophit de Mongkol Phra Viharn, un temple qui était en réalité un palais, qui fut restauré en 1957. A l’intérieur, ce trouve le plus grand bouddha de Thaïlande (12,45 mètres de haut [sans compter la base] et 9,55 mètres de large). A l’origine, la statue était à l’extérieur du palais mais pour cause d’endommagement, elle fut mise à l’intérieur et alors le palais devenu temple.

Wat Phra Si Sanphet, le plus sacré

Notre dernier arrêt était le Wat Phra Si Sanphet. C’est le temple le plus important de la ville du fait de sa position géographique la plus proche du palais royal. Aujourd’hui, il n’en reste quasiment que des ruines, car, en 1569, les Birmans ont pillé la ville. Le roi de l’époque, Rama Ier, ne pouvait pas le restaurer et donc il l’a laissé en état.

Vous pouvez voir plus de photos d’Ayutthaya sur le page Facebook Toi & Moi en vadrouille.

Laisser un commentaire