[Zoom sur] La Maison Jim Thompson à Bangkok, Thaïlande

[Toi] – Quand j’étais petite, mes parents avaient pleins d’éléphants en soie en guise de décoration dans la maison. Je les adorais, ils étaient très colorés et trop mignons avec leur nœud papillon. Ces éléphants viennent de la Maison Jim Thompson à Bangkok, alors quand je suis retournée vivre à Bangkok en 2012, j’en ai profité pour visiter cette fameuse maison.

Elephant en soie de la Maison Jim Thompson

A la découverte de la Maison Jim Thompson

Qui est Jim Thompson ?

Jim Thompson est un Américain né en 1906 à Greenville dans le Delaware. Avant la Seconde Guerre mondiale, il était architecte, puis il s’engagea dans l’Armée Américaine. L’objectif de son contingent était de restaurer l’indépendance et la liberté en Thaïlande.

Quand il quitta l’armée, il décida de résider en permanence en Thaïlande. Jim Thompson se passionna pour la soie tissée à la main. Il se consacra à la renaissance de cet artisanat mis aux oubliettes. Dessinateur et coloriste de talent, sa participation fut fondamentale au renouveau du tissage de la soie thaïlandais et à la réputation internationale qu’elle acquit.

Pourquoi est-il devenu célèbre ?

Il devint célèbre quand il fit construire sa résidence de six bâtiments en teck dans le style de l’architecture traditionnelle. Ayant souvent plus de 200 ans, ces maisons, provenant d’Ayutthaya, furent démontées pour être acheminées jusqu’à leur emplacement actuel, au coeur de Bangkok.

Fidèle à son goût de l’authentique, Jim Thompson suivit avec le plus grand respect les traditions des artisans bâtisseurs thaïlandais. Les maisons furent surélevées d’un niveau au-dessus du sol, une technique en Thaïlande pour se prémunir des inondations en saisons des pluies. Les rites religieux traditionnels accompagnèrent la construction de la maison et Jim Thompson s’installa au Printemps 1959.

La maison et la collection d’objets d’art obtinrent une telle notoriété qu’il les ouvrit au public. Il en distribua les revenus aux oeuvres de charité et aux projets dédiés à la conservation du patrimoine culturel thaïlandais.

Le 26 Mars 1967, Jim Thompson, en week-end chez des amis en Malaisie, disparu. Jamais le moindre indice n’a permis de supposer ce qu’il lui était arrivé.

Qu’est devenue sa maison ?

En 1976, le gouvernement du Royaume de la Thaïlande donna l’autorisation de créer une fondation portant le nom de Jim Thompson. En conséquence, leur propriété fut transférée de droit à la Fondation. La résidence comme la collection d’art sont désormais officiellement enregistrées comme musée national.

La Maison Jim Thompson, Bangkok, Thailande © BrokenSphere

La Fondation Jim Thompson

La Fondation comprend la célèbre maison Jim Thompson et sa collection d’art. Mais aussi la Jim Thompson Farm : une ferme qui organise des camps scouts, de science et de vie à la ferme pour les jeunes thaïlandais. Les créations en soie et les restaurants Jim Thompson font aussi partie de la fondation. Par ses statuts et en accord avec les volontés de Jim Thompson, la Fondation se consacre à la conservation et à la protection de l’héritage culturel thaïlandais.

La Maison Jim Thompson, Bangkok, Thailande © Don Ramey Logan

Venez découvrir le site internet du monde de Jim Thompson.

Laisser un commentaire